Partagez | .

Les fondatrice d'Asumi Daigaku - Yume & Fuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Les fondatrice d'Asumi Daigaku - Yume & Fuki Sam 5 Avr - 23:53
Yume & Fuki
ft. Yakumo Yukari & Maribel Hearn de Touhou Project

Sexe: Féminin
Race: Sorcières
Âge:  inconnu à ce jour
Profession: Fondatrices d'Asumi Daigaku

Signe particulier ? Le(s)quel(s) ?: Fuki se mettra toujours devant sa soeur pour la protéger même si celle-ci n'est pas en danger.
Pouvoirs et techniques héréditaires: Leurs pouvoirs sont trop grands que pour être énumérés.
Pouvoirs, maîtrises et spécialités: Elles n'ont pas de spécialité propre à elles, elles se complètent l'une l'autre.
Armes de prédilection: Aucunes, elles haïssent la violence.
Style favori de combat: Aucun, elles ne se battent pas.
Caractère

L'une est douce, calme et timide, l'autre et dynamique, fière et courageuse. Les deux sœurs fondatrices d'Asumi Daigaku ont deux personnalités totalement opposées. Yume est la plus calme des sœurs. Elle préfère parler que d'utiliser la force. Elle est également plus sensible et pleure souvent pour les choses tristes.
Fuki est plus forte. Moins posée que sa sœur, elle est un peu téméraire et fonce tête baissée. Mais les deux personnalités se complètent et fonctionnent très bien ensemble. Quand Yume n'aura pas le courage de faire quelque chose, Fuki sera là pour l'aider à avancer. Et inversement, si Fuki agit sous la colère, sa sœur sera toujours là pour lui dire de réfléchir avant d'agir.
Donc leurs différences ne les empêchent pas de parfaitement s'entendre. Différentes, elles se complètent toutefois. Pas besoin de mots pour se comprendre, l'une pourra finir la phrase de l'autre...

Physique

Ce sont deux jeunes femmes de taille moyenne, corpulence relativement fine en raison du manque de nourriture dont elles ont souffert étant jeunes. Cheveux blonds comme un soleil d'été, longs et raides pour l’une, plus courts et ondulé, en raison de leurs longueurs, pour l’autre. Un visage fin, une peau pâle, de grands yeux rouges qui sondent les tréfonds de votre âme, rendus durs par les épreuves subies.
Les jumelles sont habillées, aujourd’hui encore, des robes qu’elles portaient à leur époque. La robe de Fuki est violette à manches courtes avec de nombreux volants, un décolté en tissus laisse deviner une belle poitrine bien proportionnée. Elle porte sur la tête un chapeau surmonté d'un ruban rouge, ainsi qu'un ruban semblable autour du cou. Yume est habillée plus sobrement d'une longue robe bleue à manches longues, fermée autour du cou par un foulard du même rouge que les rubans de sa soeur, et tout comme cette dernière, elle porte un ancien chapeau mais cette fois, sans ruban.


Histoire

Deux femmes sont à l'origine de la création de l'université de l'Asumi Daigaku. Deux femmes, longtemps mises de côté par la société tant dans le travail que dans la vie quotidienne. Car elles possèdent des capacités hors du commun, le genre de capacité qui crée un abîme entre les "normaux" et les "anormaux".

Yume et Fuki sont les deux créatrices d’Asumi Daigaku. On peut se demander pourquoi c'est deux femmes en sont arrivées à créer un tel lieu pour êtres normaux et anormaux.
Remontons à leur enfance. Les deux fillettes ont été toutes les deux abandonnées à leur naissance et mises en orphelinat. Restant toujours collées l'une à l'autre, elles étaient souvent mises à l'écart, sans aucune raison valable, pour des enfants qui voulant simplement jouer avec les autres. Mais les surveillants de l'orphelinat savaient que ses deux petites filles n'étaient pas complétement humaines, elles étaient deux petites sorcières.
Bien sur la différence engendre la méchanceté et les moqueries des autres enfants et mais pas seulement . Leurs années d'orphelinat furent dures, vraiment très dures. Traitées presque en esclave, à faire les tâches les plus ingrates, et ce malgré leur jeune Age. C'est pourquoi les jumelles décidèrent un jour de quitter ce lieu mal aimant vers leurs 15 ans, afin de trouver mieux ailleurs. Elles s'échappèrent un jour d’hiver alors qu’elles avaient été envoyées faire les courses au marché du village. Les personnes responsables n’ayant pas voulu risquer de prendre froid, personne ne chercha vraiment à les retrouver. Il y eut bien des recherches faites, mais plus pour la forme que pour autre chose, tous étaient bien heureux que les monstres aient disparus.

Bien qu'elles ne fussent pas scolarisées, une sorte d'intelligence supérieure se développa en elles ; elles apprirent seules à utiliser leurs pouvoirs, à vivre par elles-mêmes en faisant quelques petits boulots par-ci par-là. Elles se débrouillèrent tellement bien qu'à leurs 20 ans elles eurent assez d'argent pour faire des études, et elles choisirent la voie de l'enseignement.

Bien que nous ne l'ayons pas développé, tout ceci se passa au 18éme siècle.
Malgré leur diplôme et leurs savoirs, elles furent une fois de plus traitées comme des montres, des filles de démon, quand elles utilisaient leurs pouvoirs pour aider ceux qui les entouraient. L'une des sœurs commença à s'énerver de l'agissement de ses humains vis-à-vis des êtres différents, tandis que l'autre, plus calme, pleurait pour tous ceux rejetés par la société humaine tout comme elles.

Il se passa un siècle, où les deux sœurs ne firent rien à par observer le monde. Cruauté, racisme, discrimination, maltraitance, et bien d’autres atrocités. Il fallait que tout cela cesse !

Après en avoir longuement parlé entre elles, elles décidèrent de créer un lieu où être normaux et anormaux puissent apprendre à vivre ensemble. Mais au 19éme siècle les mentalités n'étaient pas assez évoluées et prêtes, elles échouèrent à de nombreuses reprises, mais ne baissèrent pas les bras pour autant ; elles y arriveraient, coute que coute.
Une fois le temps venu, elles ouvrirent enfin l’Asumi Daigaku qui avait été construite au 19éme siècle mais cachée par leurs pouvoirs magiques. Leur seule ambition dans ce projet, était d'accepter tous les êtres vivants, sans distinction de capacités, peu importe la race, l'âge ou la condition de l'étudiant. L'université serait ouverte à tous. Bien sûr, si cette université pouvait faire évoluer les mentalités et rapprocher les personnes...

Aujourd'hui, beaucoup de rumeurs circulent à leur sujet, certaines disent que, lassées par la vie, elles avaient finit par se laisser mourir dans leur école. D'autres encore disent que, malgré les siècles écoulés, elles seraient toujours à la tête de l'Asumi Daigaku, à garder un oeil fière sur leur création.




:
 
avatar
Fondatrices de l'Asumi Daigaku

Race : Sorcières
Sexe : Féminin
Âge : Inconnu
Rôle : Fondatrices de l'Asumi Daigaku
Fiche de présentation : Ici


Voir le profil de l'utilisateur

Les fondatrice d'Asumi Daigaku - Yume & Fuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Yume No Pandora ~
» Yu-Yume... *se cache*
» Yume Namida - Underground - [Dollars]
» Yume Kucabara
» Prédéfini N°1 Sakuya Yume, une nouvelle vie, un changement.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Premiers Pas :: Point de départ :: Vos personnages de A à Z :: PNJ et Predef'-